LMNP : s’informer sur cette option d’investissement immobilier locatif

Le LMNP (Location meublée non professionnelle) est un statut qui permet d’investir dans une résidence de services. Il offre des avantages considérables pour toutes les parties. Il faut toutefois prendre certaines conditions en compte pour assurer la gestion de votre patrimoine. Vous pouvez de ce fait prendre note des points suivants avant de lancer votre investissement.

Les premiers éléments à retenir concernant le LMNP

La réalisation d’un investissement LMNP nécessite avant tout le respect de certaines conditions. Vous devrez ainsi avoir les équipements essentiels au quotidien comme les meubles et les ustensiles de cuisine. Vous devrez assurer le confort des futurs occupants avec ce type de location.

Notez qu’un manque d’équipements dans le logement permet de requalifier le contrat en location vide. Cela risque de changer certaines choses sur vos revenus. Vous devrez aussi prendre en compte les options suivantes avant de vous lancer sur le marché :

  • Une courte location saisonnière qui ne dure que quelques jours ou semaines
  • Une location à long terme sous la forme d’une résidence de service

Il est important de bien préparer la gestion de votre patrimoine dans les deux cas. Cela vous offre la possibilité de calculer la rentabilité de votre investissement.

Les privilèges de ce type d’investissement immobilier locatif

Tout comme avec la loi Pinel, le LMNP est un dispositif avec plusieurs avantages. Vous devrez ainsi vous informer sur ces privilèges avant même de réaliser l’achat du bâtiment. Notez alors que ce type d’investissement permet de récupérer une TVA sur les biens achetés. Vous pouvez dans ce genre de situation profiter d’un taux de 20 %. Il y a aussi l’abattement forfaitaire sur les revenus BIC. Le taux de celui-ci peut atteindre 50 % selon la situation.

Vous pouvez aussi miser sur le principe de l’ARD (amortissement réputé différé) pour amortir la valeur de votre bien. Cela concerne particulièrement le domaine de la comptabilité. Il ne faut pas non plus négliger les avantages fiscaux de ce type de location. Vous pourrez par exemple profiter d’un amortissement à 100 % du mobilier au bout de 7 ans.

Le point sur l’ARD

Ce type d’amortissement est une notion comptable propre à chaque investisseur en LMNP. Ici, vous allez pouvoir déduire les intérêts de votre prêt bancaire sur les revenus de votre investissement. Cela vous facilitera les choses quand vous déciderez d’acheter des meubles pour le logement. L’ARD offre la possibilité d’amortir la valeur immobilière sur les revenus BIC de votre investissement.

Cela concerne aussi la valeur des biens que vous achèterez pour meubler le bâtiment. Il faut noter que ce type d’investissement peut durer de nombreuses années. Cela peut même aller jusqu’à 30 ans selon votre situation. À souligner en outre que cette validité peut être réduite à 7 ans pour les meubles. Vous devez de ce fait savoir que l’ARD peut vous offrir différents avantages tout au long de votre investissement.

Différences du LMNP avec le LMP

Il faut noter que ces deux statuts possèdent quelques points qui les rendent différents. Concernant principalement le LMP, il est important d’immatriculer votre activité auprès du RCS (registre du commerce et des sociétés). Vous serez alors reconnu officiellement par la loi comme étant un loueur meublé professionnel.

Les recettes annuelles de votre activité doivent dépasser les 23 000 € TTC. Il ne faut pas non plus oublier de déclarer vos revenus locatifs sur les BIC. La gestion de la comptabilité de l’investissement est aussi à prendre en compte. Vous devrez pour cela vous préparer à vous soumettre à l’ensemble des obligations déclaratives des sociétés. Vous devrez d’un autre côté vous acquitter de toutes les cotisations sociales qui seront reliées à votre investissement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*