Les principales composantes du marché bancaire

Le marché bancaire rassemble tous les acteurs intervenant dans la banque. Il est en plus grande partie animé par les établissements financiers. Avec un PNB dépassant les 110 milliards d’euros, ces derniers constituent son dur noyau. Comptant plus de 400 000 salariés, le marché bancaire en France est l’un des plus importants sur le continent.

Les établissements financiers

Les établissements de crédit tiennent une part importante sur le marché bancaire français. S’ils peuvent octroyer des créances à leurs clients, c’est parce qu’ils obtiennent des fonds remboursables du public. Leur activité est toutefois limitée à la distribution de crédits à la consommation, de crédits-bail immobiliers ou mobiliers et autres. Ils rassemblent les banques ; les établissements de crédit spécialisé ou ECS et les banques mutualistes ou coopératives. 

À part les établissements de crédit, il y a aussi les sociétés de financement ou SF. Dans les limites définies par leur agrément, ils réalisent des opérations de crédit selon l’article L 511-1 du  Code monétaire et financier. Par ailleurs, la réception et la transmission d’ordres de bourse et l’exécution d’ordres pour le compte de tiers par exemple sont assurées par les PSI ou prestataires de services d’investissement.

La clientèle

En France, près de 99 % des Français disposent d’un compte bancaire. Avec un taux d’épargne dépassant les 15 %, le pays se trouve être l’un des marchés bancaires européens avec un maillage bancaire plus dense. Sur le marché bancaire, environ 19 milliards de paiements sont effectués chaque année dont près de 50 % sont des paiements par carte.

La principale activité des banques est le crédit. Particulier ou professionnel, l’emprunt prend une place importante dans leur vie financière. Si les entreprises font partie intégrante du marché bancaire, c’est bien à cause des taux bas du marché.

Les régulateurs

Bien régulé, le marché bancaire français se distingue sur le marché bancaire mondial. L’adhésion à un organe central affilié à l’Association française des établissements de crédit et des entreprises d’investissement ou  à un organisme professionnel est une obligation pour toute société de financement ou tout établissement de crédit. Parmi ces organismes, on peut citer :

  • L’Association française des sociétés financières ou ASF.
  • La Fédération bancaire française ou FBF.
  • La Conférence permanente des caisses de crédit municipal ou CPCC.

Marché bancaire et autorités d’agrément

Les autorités d’agrément, de contrôle et de réglementation se trouvent toujours derrière le marché bancaire. L’entité qui prend les décisions individuelles d’agrément des établissements de crédit, des sociétés de financement et des entreprises d’investissement est l’ACPR ou l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution. Celle qui réglemente et contrôle l’ensemble des opérations financières afférentes aux sociétés cotées est en revanche l’autorité des marchés financiers ou AMF.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*