Comment investir dans l’immobilier ?

Investir dans l’immobilier constitue un investissement et un placement pérennes et fructueux sur le long terme, bien qu’il nécessite un fonds de départ assez conséquent. La valeur ajoutée de l’investissement dans l’immobilier réside dans le fait où la valeur vénale des terrains ainsi que la valeur locative des habitations s’accroitront au fil des années. Il arrive très rarement que ces valeurs baissent après la date d’acquisition.

Deux formes majeures d’investissement se présentent dans l’immobilier à savoir l’investissement dans un terrain ou dans une habitation.

Investissement immobilier sur des terrains

L’investissement immobilier sur des terrains se rapporte à l’acquisition de terrains en vue de les revendre par la suite. L’acquisition des terrains peut se faire par voie d’héritage, par l’achat à un privé ou à une personne morale comme une agence immobilière spécialisée par exemple ou par achat à l’État. Pour ce dernier cas, il faut savoir qu’à un certain moment, l’État met en vente des terrains domaniaux ou des parcelles classées Domaines Privés de l’État, dans le cadre de mise en œuvre d’un plan d’urbanisme ou d’une extension des zones d’habitation. Dans ce cas, tout le monde peut acquérir les parcelles étatiques.

Dans certains pays, l’acquisition de terrains peut se faire aussi par voie de « mise en valeur ». Ce processus prôné par le Gouvernement consiste à offrir à un tiers la possibilité de s’acquérir un terrain exempt de propriétaire moyennant la justification d’exploitation par le demandeur sur la parcelle demandée.

Tout comme l’achat, la revente des terrains peut se faire à des privées ou des sociétés. La vente peut se faire en bloc ou en lotissement suivant les cibles visées pour la vente.

Contrairement aux constructions, rares sont les terrains mis en location.

Investissement immobilier dans les constructions

L’investissement dans les constructions accompagne fréquemment l’investissement sur de terrains. Il consiste à construire des maisons en vue de les mettre en vente ou en location ultérieurement. La vente inclura de ce fait celle du terrain aussi.

Cette forme d’investissement regroupe aussi l’acquisition d’une maison qui fera l’objet d’une rénovation ou d’une extension avant la mise en vente ou la mise en location.

Investir dans l’immobilier est une activité rentable, mais dont la pratique nécessite l’accréditation de l’Etat suivant les réglementations en vigueur. Il requiert de la diligence et de la vigilance dans la vérification des papiers administratifs avant toute acquisition. Après chaque vente, tous les actes de propriétés se doivent d’être régularisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *